Archives par étiquette : Daikanyama; M Event Space & Bar

NEON NIGHT Vol.1 : Gutevolk

10 ans bientôt que Hirono Nishiyama a créé Gutevolk, 10 ans et une place bien à elle sur la scène musicale japonaise, quelque part entre l’electronica la plus pointue et la chanson pop d’une Kimura Kaela. Aujourd’hui, avec quatre albums à son actif, Gutevolk est un nom qui compte et NEON Magazine est d’autant plus heureux de l’accueillir pour souffler sa première bougie que ses concerts sont rares. Interview gourmande et cinéphile, à 24 heures de la NEON NIGHT Vol.1.

NEON MAGAZINE : Pour commencer, est-ce que vous pouvez vous présenter ?

Hirono Nishiyama : Je m’appelle Hirono Nishiyama. Depuis 2002, je fais de la musique sous le nom de Gutevolk.

Je compose, j’écris et je chante. Parfois aussi je travaille sur l’image. Mon dernier album, le quatrième, est sorti il y a tout juste un nom, il s’intitule Taiyo no chandelier, en anglais Sun chandelier.

A côté de ça, j’écris aussi des musiques pour des publicités TV, des sites web, des spectacles, des défilés de mode… Et je remixe des morceaux d’autres musiciens.

NM : Pouvez-nous nous parler de ce qui intéresse le plus actuellement, vos passions du moment ?

HN : Alors il y a plusieurs choses qui me passionnent en ce moment, et la première c’est la cuisine. Ces derniers temps je m’intéresse tout spécialement à la cuisine macrobiotique. Je trouve que la façon qu’on y a d’assortir les ingrédients est vraiment originale. Souvent, les plats ont l’air bon rien qu’en les regardant. Et puis réfléchir à la façon de disposer les aliments nous amène aussi à nous intéresser à la nature, aux plats que l’on utilise.

Ce qu’il y a de reseemblant entre la musique et la cuisine, c’est la concentration que ça demande quand on fait ça seul, on en arrive à ne plus pouvoir penser à autre chose. Nos mains s’agitent mais notre cerveau lui est complètement occupé ailleurs. Un peu comme dans le yoga, peut-être. Alors que quand on fait la cuisine à plusieurs c’est complètement différent. J’ai deux filles et elles veulent toujours cuisiner avec moi. Comme elles sont petites elles ne peuvent pas encore tout faire. Couper par exemple reste difficile mais je leur demande souvent de passer quelque chose au mixer, ou de le hacher. En général il se passe plein de choses plus ou moins prévues. C’est une sorte de collaboration, et quelque part ça ressemble à ce qui se passe pendant un concert.

Ensuite il y a la lecture. J’ai toujours un livre dans mon sac. Parfois c’est un livre de cuisine mais ce que je lis le plus quand même ce sont les romans. Je lis un peu de tout mais il y a un écrivain que j’aime par dessus tout depuis l’adolescence, c’est Tatsuhiko Shibusawa. Au mois d’octobre d’ailleurs, le label noble va sortir une compilation autour de l’univers de Shibusawa, et j’ai moi-même composé un morceau pour cette compilation.

Et puis il y a le cinéma. J’ai beaucoup Seijun Suzuki, sa trilogie Taisho notamment. Dans ses films il y a beaucoup de scènes de repas et les personnages donnent vraiment l’impression de se régaler quand ils mangent de la cuisine japonaise. J’aime aussi les films avec Yujiro Ishihara, et de façon générale les vieux films : les images, les vêtements, les bâtiments aussi et leur décoration, je trouve ça terriblement moderne et « cool ». Je regarde aussi des films tchèques.

NM : Dernière question, est-ce que l’on peut vous demander ce que vous avez prévu pour la soirée NEON le 16 septembre ?

J’ai l’intention de faire une sorte de « mini karaoke live » avec à la fois des chansons que j’ai écrites et des images que j’ai créées. Ce sera mon premier concert depuis 1 an ! En fait je n’avais pas vraiment envie de faire des concerts depuis un petit moment mais comme les artistes qui vont jouer le 16 ont tous l’air intéressants j’ai eu envie de participer moi aussi.

Je connais déjà Masato Tsutsui et Moskitoo mais pour les autres par contre ce sera la première fois. Je suis très impatiente de faire leur connaissance !

NEON Magazine présente la NEON NIGHT Vol. 1
Vendredi 16 septembre @ M Event Space & Bar
21:00-05:00

Musique « picnic » by Gutevolk, vidéo by Yuichi Kodama