Archives par étiquette : Cafe

Bread, Espresso

Bread & Espresso

Bread & EspressoCafé Nalu, Bio Ojiyan Café, Mother Kurkku, sans oublier celui par qui tout a commencé ou presque, le Lotus : pas sûr qu’il y ait dans Tokyo plus forte concentration de cafés que dans le dédale des rues et ruelles de Jingumae. À Nakameguro peut-être, ou Shimokitazawa, et encore. Autant dire que le Bread, Espresso & n’a pas choisi la facilité en s’installant ici. Deux ans plus tard le pari est pourtant gagné et on n’est pas vraiment surpris. Il faut dire que le café dispose d’un atout de choix : sa terrasse, petite certes, quelques tables et un long bloc de béton faisant office de comptoir, mais plus ensoleillée que celle du Unmarble tout proche, moins bruyante aussi. Un véritable amour de terrasse.

Et il n’y a pas que ça, évidemment : il y a les pains, préparés et cuits sur place, baguettes bien sûr mais aussi petits pains au lait de soja, à la tomate ou à la framboise. Il y a les thés et les cafés, expressos notamment, excellents – mais avec un nom pareil on ne pouvait pas s’attendre à moins. Et puis il y a la déco, très dans l’air du temps, avec ses tons blanc-bleu, ses chaises de bois aux couleurs chaudes et ses luminaires tout en rondeurs. Très scandinave dans son inspiration, et surtout très réussie.

Au final on adore et vu la foule qui se pressait lorsque nous y sommes passés nous ne sommes pas les seuls. Tant mieux pour eux, et surtout bon anniversaire le Bread, Espresso & !

Bread, Espresso &
Ouvert tous les jours de 8H à 20H (sauf les 2ème et 4ème lundis du mois)
3-4-9 Jingumae Shibuya-ku Tokyo 150-0001
Tél. : 03-5410-2040
Accès Wi-fi

Sacra café - Kiyosumi Shirakawa

Le café du bonheur

Sacra café - Kiyosumi ShirakawaFini Shibuya, finis Aoyama, Daikanyama, cap à l’est ! C’est en substance le titre du magazine Brutus il y a quelques mois de ça, qui faisait des quartiers de Bakurocho, Asakusa ou encore Yanaka les nouveaux eldorados. Pas sûr qu’on en soit là. Ce qui l’est en revanche, c’est que la ville évolue, plus vite que d’autres sans doute, et que l’est redevient fréquentable. Qu’on pense par exemple au Tabloid, cette ancienne imprimerie du Sankei Shimbun perdue quelque part vers la baie de Tokyo et qui est devenue en l’espace de quelques mois temple de la hype par la grâce d’un concert privé de Lady Gaga et de soirées dans le vent.

Effet de mode ou pas, le quartier de Kiyosumi-Shirakawa vaut assurément le déplacement. Très réussi point de rencontre du Tokyo populaire et de l’avant-garde, le quartier est l’un de ses 1001 villages qui font le charme de Tokyo. C’est surtout une destination idéale pour les balades du week-end, et il y a de quoi faire : un jardin traditionnel un temps propriété du groupe Mitsubishi, le Kiyosumi Teien, un musée d’art moderne, l’excellent MOT, ou encore des galeries d’art archi pointues, Tomio Koyama, Hiromi Yoshii, Taka Ishii, planquées dans les étages d’un entrepôt de livraison. Sans compter un dernier trésor, l’une de ses adresses que l’on réserve à ses meilleurs amis : le Sacra Café.

Quelques tables, des livres soigneusement choisis, quelques notes de musique : la première chose qui frappe lorsqu’on découvre le Sacra Café c’est l’impression d’harmonie que dégage le lieu. Rien n’est de trop ici, et surtout pas l’accueil tout de chaleur et de discrétion des propriétaires, les Sakurai. C’est sur les plateaux de cinéma qu’ils se sont rencontrés, et c’est dans un bâtiment miraculeusement sauvé des flammes qu’ils ont ouvert ce petit coin de paradis. On les en remercie, et pas qu’un peu. Un conseil pour finir : en partant, ne dites pas à Madame Sakurai que ses roll-cake sont délicieux – et ils le sont – dites-lui plutôt que vous avez passé un bon moment. Qui sait, vous réussirez peut-être à la faire rougir…

Le Sacra Café fait partie de la selection Cafés du Louis Vuitton City Guide Tokyo 2011.

http://www.sacracafe.com/sacra/

On The Corner – N.8 Bear Pond

Café de Flore, Deux Magots, Café de la Mairie… Il y aurait des livres à écrire sur les cafés d’angle, irremplaçables observatoires sur la ville et sur ses habitants. Celui ouvert par partycompany Inc. en juillet dernier en a fait son nom, On The Corner, mais la comparaison avec ses homologues parisiens s’arrête là. Avec ses petits boxes qui lui donnent de faux airs de wagon-restaurant, On The Corner lorgne bien plus vers l’Amérique des années 50, murs blanchis à la chaux, banquettes noires, pendule massive façon hall de gare et surtout une imposante enseigne en lettres capitales qui ne se rate pas.

Le café est ouvert dés 9H, une aubaine dans le quartier, et les petits-déjeuners y sont un petit bonheur. Idéal pour commencer la journée, et jusqu’à 18H pour se régaler d’un café Latte de l’excellentissime Bear Pond Espresso. En soirée, on n’oubliera pas d’aller faire un tour au Sunday Issue, la galerie installée à l’étage. Ceux que l’art laisse indifférents pourront rester installés au bar, tandis que les amateurs de livres rares préfèreront se plonger dans la lecture d’un des titres du très intime coin bibliothèque.

… Et merci à Etsuko pour la visite !

ON THE CORNER – N.8 BEAR POND
Ouvert tous les jours de 9H à 2H du matin
Petit-déjeuner à partir de 9H, déjeuner de 11H30 à 15H
1-17-1 Shibuya Shibuya-ku Tokyo 150-0002
Tél : 03-6427-7273