Kumisolo, de Paris à Tokyo

Parisienne depuis bientôt dix ans, Kumisolo est de retour au Japon pour une série de concerts. L’occasion de faire le point avec elle et de revenir sur le chemin parcouru, entre Paris et Tokyo. En attendant de la retrouver, sur scène cette fois en tête d’affiche du festival 13complex Vol. 16. dimanche prochain au Trigram, interview et morceau bonus !

NEON Magazine : D’abord, est-ce que tu peux te présenter pour les personnes qui ne te connaissent pas encore ?

Kumisolo : Bonjour les internautes de NEON Magazine ! Je m’appelle kumisolo et je fais de la musique pop à Paris.

NM : Tu es installé à Paris depuis longtemps déjà. Pourquoi Paris et pas une ville comme Londres, que l’on imagine plus ouverte musicalement parlant ?

KS : Cela fait 10 ans que j’habite à Paris. À la base j’étudiais la langue française à l’université au Japon pendant 4 ans et même avant cela, j’aimais bien la nouvelle vague, la chanson française, etc. au lycée. Donc je suis attirée naturellement par Paris. Londres est une ville musicale où il faut faire du rock j’imagine.

NM : Est-ce que trouver ta place à Paris a été facile ?

KS : Oui, je trouve que c’était relativement facile pour moi de trouver ma place car depuis Tokyo je connaissais Mehdi de shobo shobo, un illustrateur français qui a fait la pochette du disque, et il m’a dit, « Si jamais tu viens à Paris, tu peux compter sur moi ». Du coup, j’ai vraiment compté sur lui et j’ai été logée au début de mon séjour chez lui, sa copine et leur chat.

Et très vite, j’ai rencontré des musiciens qui étaient sur le label active suspension grâce au fait que je faisais déjà la musique au Japon car j’imagine qu’ils m’ont trouvé différente.

En tout cas, j’ai de la chance d’être si bien entourée à Paris !

NM : En plus de la musique, tu animes une émission sur konbini.tv, Bento box. Quels sont tes projets pour les mois à venir ?

KS : Bento Box est une émission présentée par kumisolo sur konbini.com et à chaque épisode, j’essaie d’enseigner ce que j’aime transmettre comme savoir faire. Pour l’instant, il y a eu un épisode sur le Origami, un sur le chant, un sur le sleeveface et un sur la recette des beignets aux haricots rouges.

On compte tourner d’autres épisodes fin novembre-début décembre pour pouvoir les mettre en ligne en décembre. Autrement, je vais signer avec un label pour sortir un EP normalement.

NM : Un mot enfin sur la soirée 13complex Vol. 16, est-ce que tu peux nous dire quelques mots sur la programmation ? Tu connais déjà certains artistes qui y participent ?

KS : Je connais Crystal, ils sont venus jouer plusieurs fois à Paris et je connais bien Digiki aussi, je l’avais rencontré à Paris avant qu’il parte à Tokyo. J’ai beaucoup entendu parler de Kyoka, elle a collaboré avec Hypo qui a arrangé un de mes morceaux qui s’appelle « Vodka ». Il y aura beaucoup d’autres groupes qui ont l’air chouette et je suis sûre que cette soirée va être super !

YACHT vs KUMISOLO – Danse Music (YACHT Remix)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

13complex Vol. 16
@ Trigram (Omotesando)
06/11/2011, 17H-23H

Photo Kumi solo habillée par Andrea Crews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *