Tokyo Realtime, balades sonores dans la ville

white rabbitLa première fois que l’on a entendu parler d’audio-guide c’était avec Soundwalk, collectif basé à New-York autour du Français Stephane Crasneanscki. Paris, Pékin, Shangai, Hong-Kong, New-York aussi bien sûr…

Pour Tokyo, il aura fallu attendre Tokyo Realtime, parcours quasi initiatiques au cœur de deux quartiers emblématiques de la ville, Akihabara et le Kabukicho. Rencontre avec Max Hodges, le créateur de ses balades pas comme les autres.

NEON MAGAZINE : Pouvez-vous vous présenter ?
Max Hodges : Ouh là, c’est une question difficile. Pour la faire courte, je suis le fondateur et directeur de White Rabbit, une compagnie basée à Tokyo dont la philosophie est de rendre la langue japonaise et sa culture plus accessibles à tous. Notre set de carte mémoire pour ceux qui apprennent le japonais est un best seller, nous avons aussi une série de guides audio pour des quartiers de Tokyo et nous faisons de la vente de produits japonais difficiles à trouver à l’étranger. Je suis aussi passionné par le documentaire photographique.

NM : Comment est né le projet des guides audio ? Avez-vous entendu parler d’autres projets de ce type comme ceux de Soundwalk ou vous êtes parti de zéro ?
MH : L’inspiration vient de Soundwalk. Un ami à New-York m’en a parlé et je me suis dit que c’était un bon exemple marketing à mettre en place pour le Japon. Je suis allé à NYC et j’ai testé quelques uns de leurs guides audio. Je me suis dit que le guide sur Wall street procurait une super expérience mais que Soundwalk, dans sa démarche, se concentrait sur le forme plutôt que le fond. Dès fois, vous finissez un tour et vous n’avez pas vraiment l’impression d’avoir appris quelque chose sur le quartier. Notre création artistique est différente.

NM : Nous, on a l’impression que les guides « classiques » fonctionnent moins à Tokyo. Quel est votre sentiment sur cette ville ? Que diriez-vous à quelqu’un qui visite la ville pour la première fois ?
MH : Quand quelqu’un veut se promener et sentir Tokyo pour la découvrir, il ne sait pas vraiment où aller et il ne comprend pas toujours ce qu’il voit. Personne ne veut être planté comme un piquet au milieu de la rue à lire un guide touristique. Dans l’idéal, il est bien d’avoir un bon connaisseur qui vous fait faire un tour mais tout le monde ne peut pas se le payer. Nous avons donc créé ce qui s’en rapproche le plus : interviewer des spécialistes tout en mêlant la narration à l’ambiance de l’endroit, de la musique et des effets sonores pour créer une expérience qui vous plonge dans le quartier que vous visitez tout en gardant la tête en l’air et les yeux disponibles.

NM : Avez-vous d’autres projets sous le coude ? Pour le moment, il existe les guides audio d’Akihabara et de Kabukicho, comptez-vous faire Shibuya, Nakameguro ou d’autres endroits ?
MH : J’ai fait beaucoup de travail de terrain pour Harajuku, avec des interviews d’une douzaine de personnes mais c’est en pause pour le moment parce que nous nous concentrons sur White rabbit express, la vente en ligne de produits japonais. Les guides audio sont un bonheur à faire mais ils coûtent assez chers à produire donc je réfléchis sérieusement à réunir les fonds nécessaires pour un nouveau projet avec kickstarter.com.

En écoute dans NEON Magazine, les bande-annonces des balades sonores :

Tokyo Realtime – Kabukicho

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Tokyo Realtime – Akihabara

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Photos Max Hodges – Tokyo Realtime

Laisser un commentaire

Please use your real name instead of you company name or keyword spam.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.