Tokyo vu par… Yasuyuki Kubota, réalisateur-producteur

Deux samedis par mois, « Tokyo vu par… » c’est le regard d’une personnalité de l’art, du design ou de la culture sur la ville : ses quartiers, ses magasins, ses souvenirs aussi. Un regard sincère et personnel sur Tokyo et autant d’idées de promenades et de découvertes.

Yasuyuki Kubota fait des films. Toutes sortes de films. Des pubs, des vidéos clips, des fictions qu’il produit lui-même, qu’il emporte aussi sous son bras pour les présenter un peu partout dans le monde. Pour NEON Magazine, il nous parle de Tokyo, la ville où il est né et où il vit aujourd’hui. Au programme : Comme des garçons, Koenji et… les soba !

Yasuyuki Kubota : « Je suis né dans la partie sud de Tokyo qu’on appelle Omori. Je suis allé aux États-Unis pour faire des études de cinéma et je suis revenu il y a 15 ans. Cela signifie que Tokyo est pour moi ma ville natale, la ville où je vis plus que la « capitale » du Japon comme on dit.

Pendant la semaine, je dirais que mes aléas m’amènent généralement autour de Shibuya. Où que j’aille, je passe toujours par Shibuya. Mais je vais aussi souvent à Shinjuku, Harajuku, Omotesando, Ebisu…

En ce qui concerne les restaurants, la première chose qui me vient à l’esprit sont les « soba ». J’adore les soba. Je pense que je suis un malade des soba. Mes endroits préférés à Shibuya sont Sarashina et Shinki qui sont très traditionnels. Pas du tout à la mode ou stylisé. À Shinjuku, je mange souvent des tempura à Tsunahachi quand on peut entrer. Leur tempura sont excellentes.

Pour les achats, même si je fais la plupart de mes achats sur Internet désormais, je vais acheter des vêtements chez Junya Watanabe Comme des garçons MAN, ma marque préférée. On trouve ses vêtements à Shinjuku Isetan ou à eYe à Shibuya Parco et de temps en temps à 10 corso como à Omotesando.

Les week-ends, je préfère aller dans des coins plus « vivants » comme Kichijoji, Shimokitazawa ou juste autour de chez moi. J’habite à côté du parc Zenfukujigawa qui est assez grand, qui est très bien pour faire un jogging, une balade ou admirer les cerisiers au printemps.

Quand je veux boire jusqu’à plus soif, je vais à Koenji, un endroit bien connu où vivent de nombreux artistes comme des musiciens, des acteurs, des comédiens, des peintres et des poètes… Dans les petites rues qui longent la ligne de train Chuo, il y a plein de petits bars caractéristiques de l’endroit. Si vous allez dans n’importe lequel, je suis sûr que vous pourrez vous faire des amis, discuter à bâtons rompus et quand vous sortirez, le soleil sera déjà là sans que vous vous en soyez aperçu.

Pour le plaisir, j’aime visiter les temples, ces lieux où je peux me retrouver, me calmer et me changer les idées. Je me souviens que je faisais la même choses à Los Angeles en allant au parc Joshua Tree à chaque fois que j’en ressentais le besoin. S’il me faut choisir des temples en particulier, je choisirai le temple Meiji ou le temple Omiya Hachimangu à côté de chez moi, qui se trouve en fait au centre de la province de Tokyo. Bien sûr, il y a aussi le temple Yakuoin sur le Mont Takao. Le lieu est bien évidemment unique mais il y a surtout un fantastique restaurant de soba et de magnifiques promenades. C’est vraiment à faire. Sur une journée. Le restaurant de soba est Takahashiya, au pied du mont Takao. »

Le site de Yasuyuki Kubota
Son dernier clip :

Son film New world :

Laisser un commentaire

Please use your real name instead of you company name or keyword spam.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.