Tokyo vu par… Kyoichi Tsuzuki, journaliste-photographe

Deux samedis par mois, « Tokyo vu par… » c’est le regard d’une personnalité de l’art, du design ou de la culture sur la ville : ses quartiers, ses magasins, ses souvenirs aussi. Un regard sincère et personnel sur Tokyo et autant d’idées de promenades et de découvertes.

Il est l’un des premiers à nous avoir ouvert ses portes, c’était en décembre dernier pour une interview passionnante. Archiviste infatigable d’une culture japonaise popu et pas vraiment dans le vent, nous lui avons demandé de nous parler de sa ville. Loin, très loin du Tokyo des guides de voyages.

Kyoichi Tsuzuki : « Autrefois, c’est la partie ouest de la ville qui était la plus intéressante, Shinjuku par exemple, et plus à l’ouest le long de la ligne Chuo : Nakano, Koenji, Kichijoji. Mais tous ces quartiers ont perdu de leur dynamisme. Je ne parle pas d’argent là, mais de la culture qui s’y développe. Je crois que la balance penche aujourd’hui vers l’est. À Ueno bien sûr, mais aussi à Asakusa, Kita-senju, et plus encore vers l’est dans l’arrondissement de Adachi. C’est là que ça se passe maintenant, ces quartiers sont devenus très intéressants. Moi-même d’ailleurs je passe mon temps dans la ligne Chuo à faire mes recherches, que je mets régulièrement en ligne sur le web. C’est vraiment très intéressant, tout ce qui se passe là-bas.

Alors, par exemple, on peut aller se balader du côté de Yanaka ou de Ueno. Mais le quartier le plus intéressant je crois c’est Asakusa. Beaucoup de jeunes sont venus s’installer là-bas, et il y a de plus en plus de bars ouverts jusqu’au petit matin. Il faut dire que dans cette partie est de Tokyo les loyers sont moins élevés. En plus, avec les nouvelles lignes de métro, on reste proche du centre de Tokyo. Kita-senju, par exemple. Deux universités y ont installé un campus et une troisième doit faire la même chose l’année prochaine. C’est devenu un quartier très jeune, on y trouve plein de bons restaurants et même des cabarets à l’ancienne. »

Laisser un commentaire

Please use your real name instead of you company name or keyword spam.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.