Le café du bonheur

Sacra café - Kiyosumi ShirakawaFini Shibuya, finis Aoyama, Daikanyama, cap à l’est ! C’est en substance le titre du magazine Brutus il y a quelques mois de ça, qui faisait des quartiers de Bakurocho, Asakusa ou encore Yanaka les nouveaux eldorados. Pas sûr qu’on en soit là. Ce qui l’est en revanche, c’est que la ville évolue, plus vite que d’autres sans doute, et que l’est redevient fréquentable. Qu’on pense par exemple au Tabloid, cette ancienne imprimerie du Sankei Shimbun perdue quelque part vers la baie de Tokyo et qui est devenue en l’espace de quelques mois temple de la hype par la grâce d’un concert privé de Lady Gaga et de soirées dans le vent.

Effet de mode ou pas, le quartier de Kiyosumi-Shirakawa vaut assurément le déplacement. Très réussi point de rencontre du Tokyo populaire et de l’avant-garde, le quartier est l’un de ses 1001 villages qui font le charme de Tokyo. C’est surtout une destination idéale pour les balades du week-end, et il y a de quoi faire : un jardin traditionnel un temps propriété du groupe Mitsubishi, le Kiyosumi Teien, un musée d’art moderne, l’excellent MOT, ou encore des galeries d’art archi pointues, Tomio Koyama, Hiromi Yoshii, Taka Ishii, planquées dans les étages d’un entrepôt de livraison. Sans compter un dernier trésor, l’une de ses adresses que l’on réserve à ses meilleurs amis : le Sacra Café.

Quelques tables, des livres soigneusement choisis, quelques notes de musique : la première chose qui frappe lorsqu’on découvre le Sacra Café c’est l’impression d’harmonie que dégage le lieu. Rien n’est de trop ici, et surtout pas l’accueil tout de chaleur et de discrétion des propriétaires, les Sakurai. C’est sur les plateaux de cinéma qu’ils se sont rencontrés, et c’est dans un bâtiment miraculeusement sauvé des flammes qu’ils ont ouvert ce petit coin de paradis. On les en remercie, et pas qu’un peu. Un conseil pour finir : en partant, ne dites pas à Madame Sakurai que ses roll-cake sont délicieux – et ils le sont – dites-lui plutôt que vous avez passé un bon moment. Qui sait, vous réussirez peut-être à la faire rougir…

Le Sacra Café fait partie de la selection Cafés du Louis Vuitton City Guide Tokyo 2011.

http://www.sacracafe.com/sacra/

One Response to Le café du bonheur

  1. Pingback: Tweets that mention Balade dans le quartier de Kiyosumi-Shirakawa et Sacra Café -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Please use your real name instead of you company name or keyword spam.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.