Tokyo vu par… Jean-Paul Hévin, chocolatier

Jean-Paul Hévin Une nouvelle rubrique dans NEON : deux samedis par mois, « Tokyo vu par… » c’est le regard d’une personnalité de l’art, du design ou de la culture sur la ville : ses quartiers, ses magasins, ses souvenirs aussi. Un regard sincère et personnel sur Tokyo et autant d’idées de promenades et de découvertes.

Pour la première de « Tokyo vu par… » NEON accueille l’un des Français les plus connus de l’archipel : Jean-Paul Hévin, star des chocolatiers et habitué de la ville. Il était cette année encore au Salon du chocolat chez Isetan, nous en avons profité pour lui demander ses bonnes adresses…

NEON Magazine : Un endroit, un quartier que vous aimez bien à Tokyo ?

Jean-Paul Hévin : Je vais beaucoup à Shibuya. J’y ai quelques adresses intéressantes. Je vais chez le masseur à Shibuya. J’achète des chapeaux à Shibuya.

NM : Des chapeaux ?

JPH : Casquettes, chapeaux, etc… c’est un créateur qui est à Shibuya. Le magasin s’appelle Loro. Quand on est à Omotesando Hills. Vous allez à Shibuya dans la petite rue où il y a plein de magasins… quand vous arrivez à proximité de Meijidori, juste un peu avant l’arrivée sur la Meijidori, vous avez le marchand de chapeau. Un créateur japonais. J’achète tous mes chapeaux là-bas.

J’ai une ou deux adresses de restaurants bien sûr.

NM : Celui que vous aimez particulièrement ?

JPH : Un qui s’appelle Regalo. C’est un italien super bien. Un petit restaurant, le chef a une trentaine d’années, il est très bon ! C’est un chef qui fera partie des bons chefs à l’avenir. C’est comme un bistrot mais de qualité ! C’est pas un prix exorbitant, c’est un certain prix mais le rapport qualité/prix de la nourriture est extra !

Bien sûr, il y a aussi Akasaka où j’ai mes habitudes.

NM : C’est là où est votre hôtel c’est ça ?

JPH : Oui, je vais toujours à l’hôtel New Otani. Je vais toujours prendre mon café, parce que j’arrive à avoir un bon café, Aux Bacchanales. Quand je ne travaille pas trop tôt, je prends souvent une omelette aux champignons, c’est extra. J’adore leur ficelle au beurre ! Je connais aucun autre endroit dans le monde où c’est aussi bon ! Attention, c’est seulement entre 11h et 12h parce qu’après ils les mettent dans des sacs plastique et c’est plus bon.

NM : Ah le sac plastique…

JPH : Il y a un restaurant de sushi qui est très bon. Un peu cher mais très bon. Un petit bistrot que j’adore aussi, un bistrot de cuisine landaise. Ca s’appelle Comme à la maison. C’est un petit bistrot, c’est super bien. En plus, quand il fait doux, il y a une terrasse avec deux trois tables.

À Akasaka, il y a le jardin du New Otani. qui est magnifique avec un restaurant de tenpayaki qui est en plein dans le jardin. À Ginza quelques adresses. Ah oui, à Shibuya, il y a un endroit où je vais toujours. C’est un immeuble avec des vêtement démarqués ou avec un petit défaut. J’achète des grandes vestes par rapport aux Japonais donc je vais dans cet endroit-là et comme c’est un peu les choses qu’ils n’arrivent pas à vendre : soit c’est trop grand, soit c’est trop petit et je trouve toujours mon bonheur là dedans, ça s’appelle RagTag.

Site de Jean-Paul Hévin au Japon

One Response to Tokyo vu par… Jean-Paul Hévin, chocolatier

  1. Pingback: Tweets that mention Les bonnes adresses de Jean-Paul Hévin à Tokyo - NEON Magazine -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Please use your real name instead of you company name or keyword spam.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.